• Pourquoi ce blog ?

    Nous savons aujourd'hui que le numérique bouleverse tous les territoires et les frontières de l'art : il n'est en effet plus possible de faire de distinction entre les matériaux profonds de musique, art plastique, littérature, danse, cinéma, etc. La plupart des créations artistiques sont en effet à la fois, en totalité ou partiellement, à la fois tout cela.

    Mais ce qui est plus important c'est que le numérique ne consiste pas en une complémentarisation juxtaposée des arts - comme dans la tradition de l'opéra ou du livre d'artiste, par exemple - mais place le créateur face à des objets nouveaux composites où les relations entre les domaines traditionnels sont en quelque sorte organiques. De plus, le numérique a permis à l'art de s'emparer de nouveaux territoires qui jusque là lui étaient interdits comme le biologique, le spatial, leréseau, la communication elle-même en tant que telle, etc. L'œuvre aujourd'hui est, à la fois, et indissociablement, musique-texte-image ou texte-communication-image ou environnement-texte-musique-image, etc. Que cette unité soit le fait d'un travail commun de créateurs ou qu'elle résulte de la démarche propre d'un créateur qui s'oblige à revisiter tous ces domaines. C'est cet aspect particulier descontraintes de la création numérique qui sera examiné et présenté au travers d'une approche qui se veut pourtant essentiellement littéraire.

    La question posée étant alors que peut être une littérature hypermédia ? Que peut notamment devenir une littérature dont le support ne peut plus, pour de multiples raisons être le livre et en quoi ce changement de medium a-t-il des implications profondes dans la conception même de l'écrit ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :